gare

Station de Gaudí

Gaudí est une station du métro de Barcelone qui n’a jamais été utilisée. Elle se trouve entre les stations de Sagrada Família et Sant Pau | Dos de Maig de la L5, sous l’avenue Gaudí.

Dans le niveau supérieur de la station, il y a le siège des associations de travailleurs retraités de Transports Metropolitans de Barcelona. On y entre par une bouche de métro, ce qu’il devait être l’entrée de la station entre la rue de Lepant 299 et l’avenue Gaudí 22.

La station a été construit pour la ligne 2 dans les années 60, mais avant d’ouvrir la ligne le projet a été modifier et ce partie de la L2 a été rejoint à la ligne 5. Le résultat de ce changement a provoqué que Gaudí était très proche de la station Sagrada Família, par conséquent Gaudí n’a été finalement ouvert.

Toutefois, elle est la station de métro abandonné mieux conservé. La commune l’a utilisé pour faire des études statistiques de trains, et il y a eu également tournages d’annonces. Les deux plates-formes ont une longueur de 94 mètres et elle est décoré avec du marbre brun et terrazzo gris.






Gare de Bifurcación Vilanova

Bifurcació Vilanova ou Bifurcación Vilanova est une gare ferroviaire souterraine de la ville de Barcelone qui n’a jamais été utilisée. Cette station fantôme est située à proximité du pont de Marina, entre les gares d’Arc de Triomf et El Clot-Aragó. Elle faisait partie du projet Plan de liens ferroviaires de Barcelone (Pla d’Enllaços Ferroviaris de Barcelona), en particulière de la branche Vilanova-Sagrera par rejoindre la gare de Sants (ligne de Vilafranca) avec des lignes de Granollers et de Manresa.

La station devait initialement remplacer l’ancienne Gare du Nord (Norte), appelait station de Vilanova ou Vilanova-Nord (Vilanova-Norte). La construction avait duré 4 ans et les travaux ont été livrés en 1974 avec plates-formes de 318 mètres de longitude, disposés en quatre voies avec deux quais centraux. Il y avait aussi une connexion avec la station de métro Marina de la ligne 1.

Les vestiges

On peut encore voir la gravure « Renfe Metro » à les bouches de métro de la station de Marina et les accès de connexion entre les deux stations existent toujours.

La plate-forme du côté montagne a été détruit dans les années 1990 parce que la ligne de Rodalies de Mataró n’interfère pas avec le tunnel de Meridiana, mais la plate-forme du côté mer existe toujours et elle peut être vue dans le trajet entre Arc de Triomf et El Clot-Aragó.

Une incendie et chaos dans la Renfe

Le 9 février 2016, la station a été la source d’un incendie dû à l’accumulation de déchets qui a causé beaucoup de fumée dans les tunnels de Rodalies de Catalunya et dans la Ligne 1 du métro de Barcelone.

Links